Beschreibung

Un malade doit-il connaître la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ? Tout médecin est un jour amené à se demander sil doit annoncer à son patient le résultat dun diagnostic, dun pronostic.Que dire ? À qui le dire ? Comment le dire ? Quand le dire ? Où le dire ?Autant de questions, parmi tant dautres en cancérologie, auxquelles il faut apporter une réponse satisfaisante et cohérente dans le cadre de la mesure 40 du premier Plan Cancer. Le malade a le droit de savoir et de tout savoir, mais il a aussi le droit de ne pas savoir. Pénétré de ces droits contradictoires, le médecin porte seul la responsabilité de choisir sil convient ou non de dire. Comment appréhender les besoins, le désir profond, avoué ou inavoué, lintériorité du patient, sans trop en dire pour ne pas instiller le doute, la méfiance, langoisse et le désarroi.En cancérologie, la question nest plus : « faut-il dire la vérité au malade ? » mais « comment dire la vérité au malade ? ». La parole peut être une maltraitance si elle ne prend pas en compte lhistoire de chaque patient. Comment amortir la brutale révélation dun cancer sans mentir, tout en veillant à préserver létincelle despoir nécessaire à la mise en uvre du parcours thérapeutique ?Cet ouvrage na dautre ambition que dinstaurer une réflexion sur cette question difficile, tout en apportant des éléments de réponses concrètes dans le respect du malade et dune médecine plus humaine.Les auteurs proposent la mise en pratique de repères « mnémotechniques » P.R.O.S.E.I.C. qui sont le fruit de recommandations dexperts et dune expérience clinique. De nombreux témoignages de malades mais aussi de soignants enrichissent cet ouvrage très pragmatique.

Rezensionen ( 0 )
Noch keine Rezensionen vorhanden.
Sie können die Erörterung eröffnen.
Zitate (0)
Sie können als Erste ein Zitat veröffentlichen.
Top