Beschreibung

La production romanesque au dix-septième siècle résiste à des définitions simples, surtout lorsqu"il s"agit du sous-genre des romans comiques. Cette étude, en passant par les anti-romans de Sorel, de Scarron et de Furetière, entreprend une analyse des espaces et des discours hybrides, en marge de la littérature dite " traditionnelle ". Comment ces auteurs (et d"autres) cherchent-ils à se définir en se projetant sur les formes littéraires établies, tel le pastoral ? Comment peut-on comprendre, au juste, ce trait d"union - trait intermédiaire simultanément négatif et positif, différentiel et combinatoire - qui se trouve au coeur de l"anti-roman ?

Rezensionen ( 0 )
Noch keine Rezensionen vorhanden.
Sie können die Erörterung eröffnen.
Zitate (0)
Sie können als Erste ein Zitat veröffentlichen.
Top